Le cadre éthique

Associé aux principes forment une boîte à outils, cadrant l’action, le cadre éthique est la boussole du designer. Il est un contrat qui lie les êtres humains entre eux, mais qui lie aussi l’humanité avec l’écosphère !

  • Prendre soin de la Terre

Prendre soin, c’est protéger, témoigner attention, respect et gratitude. Prendre soin de la Terre, c’est donner une place (et des droits) à l’ « autre qu’humain » : cela concerne bien-sûr les autres formes de vie avec qui nous co-habitons sur cette planète (et ne pas oublier à quel point nous sommes inter-dépendants), mais cela concerne aussi les paysages, l’eau, l’atmosphère, les autres planètes, les étoiles, etc…

  • Prendre soin de l’humain

Veiller à ce que chaque personne, dès son enfance, ait les conditions pour vivre (et pas seulement survivre), grandir, évoluer en conscience, épanouir son être dans toutes ses dimensions, et trouver une place dans des groupes humains. Prendre soin de l’humain, ce n’est pas que prendre soin de nous-même et des autres : c’est aussi prendre soin de notre relation à nous-même et de notre relation aux autres.

  • Partager équitablement les ressources, redistribuer les surplus

Une partie des ressources présentes sur notre planète sont limitées, et les humains sont de plus en plus nombreux à y vivre. La permaculture encourage donc toute forme de sobriété dans la production, l’échange et la consommation des ressources limitées. Elle invite au contraire à la distribution la plus large de toutes les ressources indivisibles : le savoir, la connaissance, l’expérience, la bienveillance, l’amour, etc…

%d blogueurs aiment cette page :