Podcast : Le Biomimétisme sur France Inter avec Tarik Chakchak

Podcast : Le Biomimétisme sur France Inter avec Tarik Chakchak

Fabienne Chauvière proposait cet été sur France Inter une série spéciale sur le « Génie du Vivant », dans le cadre de l’émission « Les Savanturiers ». Le dernier épisode de cette série était consacré au biomimétisme, avec comme invité l’un de ses grands spécialistes, Tarik Chekchak.

Le biomimétisme vous est raconté aujourd’hui par Tarik Chechak, membre du Centre européen du biomimétisme et fin connaisseur du sujet. Il est aussi l’un des fondateurs de l’Institut des futurs souhaitables et conseille de nombreuses entreprises qui cherchent à minimiser leur impact sur l’environnement.

Je suis chef d’expéditions polaires et j’ai vu les pôles changer depuis 25 ans… Comme je suis d’un tempérament optimiste, j’ai décidé d’agir.

Quelques exemples de réalisations inspirées du vivant

La capacité à s’émerveiller face au vivant fait partie intégrante de l’approche biomimétique.

La nature est une mine d’idées pour la chimie, l’énergie, la médecine, la robotique, les nanotechnologies, les transports, le bâtiment, la défense. Car la vie a inventé beaucoup des solvants, des ciments, des câbles ultra solides, des matériaux aux structures originales. Le biomimétisme permet d’imaginer un monde sans gaspillage, un monde où les ressources seraient optimisées. Coquillages,  arbres, ruches inspirent déjà les urbanistes, mais aussi les industriels. « L’un des chercheurs avec qui je travaille a mis au point un prototype de bouilloire électrique inspirée de la façon dont l’ours polaire conserve sa température… » raconte Tarik Chekchak. 

Bardane à la source du velcro ! © Getty / De Agostini Picture library

Le velcro est l’un des plus célèbres exemples de réalisation inspirée de la nature. Ce système d’attache devenu incontournable a été soufflé à l’ingénieur suisse George de Mestral en observant le système d’accroche de la bardane fixée aux poils de son chien. « Il faudrait aller plus loin aujourd’hui » souligne notre ingénieur écologue et « imaginer un moyen de remplacer le plastique par de nouveaux matériaux qui ne poseraient pas de problème de toxicité ou de dégradabilité… »

D’importants acteurs du secteur des transports s’intéressent aussi au sujet. Les travaux de chercheurs à l’institut de mécanique des fluides de Toulouse ont inspiré la réalisation d’un AIRBUS aux ailes recourbées, comme les plumes des rapaces… Le bec du martin-pêcheur a donné sa forme au nez des trains japonais, les Shinkonzen.

Wind Turbines In Sea © Getty / Eyem

Le secteur de l‘Energie, lui aussi, doit beaucoup au vivant: « Des Hydroliennes s’inspirent des poissons et mammifères marins. Les éoliennes du futur copieront les performances des baleines à bosse afin de réduire les nuisances sonores. »

« Pour faire du verre, il nous faut monter à des températures de plus de 1000 degrés Celsius, l’éponge ou les diatomées (algues microscopiques) savent synthétiser du verre dans de l’eauLa perspective de remplacer le feu par l’eau est remarquable et nous donne beaucoup d’espoir pour l’économie d’énergie et de toxicité qu’elle représente. »

souple et solide à la fois la toile d’araignée ! © Getty / Ustein Bild

Le fil d’araignée est 40 fois plus solide que l’acier et extrêmement élastique ! Il stimule des recherches à travers le monde entier.

La  musique

  • Stevie WONDER  : ”We can work it out”
  • KATERINE/ANGELE/Chilly GONZALES : « Duo »
  • Yael NAIM : « She »
  • BUENA VISTA SOCIAL CLUB : « Chan chan »

Archives et illustrations sonores :

  • Extrait de l’émission Science et technique, Archive Ina (1968)
  • Série animée didactique Les Sépas 
  • Extrait du magazine Visa pour l’avenir (ORTF archive Ina 1965)
  • Extrait du JT de FR2 sur L’Airbus (22 juin 2016)
  • Extrait du JT de France 2 (6 juillet 2012, reportage Amira SOUILEM, Swanny THIEBAUT)

Références bibliographiques :

  • Intelligence des animaux, Plutarque
  • Correspondances, Baudelaire

ALLER PLUS LOIN

samplait

Articles similaires

Lancement de la formation en ligne « Piloter sa vie et ses projets avec la permaculture humaine »

Lancement de la formation en ligne « Piloter sa vie et ses projets avec la permaculture humaine »

Le microbiologiste Marc-André Selosse : « 9 plantes sur 10 ne peuvent pas pousser dans des sols ordinaires sans l’aide des champignons »

Le microbiologiste Marc-André Selosse : « 9 plantes sur 10 ne peuvent pas pousser dans des sols ordinaires sans l’aide des champignons »

Penser l’humain et le non-humain avec Philippe Descola

Penser l’humain et le non-humain avec Philippe Descola

Les Vivalistes, épisode #3 – « Apprendre à devenir terriens »

Les Vivalistes, épisode #3 – « Apprendre à devenir terriens »

Qui sommes-nous ?

Nous sommes Jessica & Samuel Bonvoisin, un couple d’agronomes trentenaires vivant dans la vallée de la Drôme. Nous sommes impliqués depuis 15 ans dans la transition écologique, particulièrement sur les thèmes de l’agriculture et de l’éducation. Nous portons depuis 2014 le projet de l’Oasis de Serendip.

Prochains événements

  1. Webinaire gratuit « Piloter sa vie et ses projets avec la permaculture humaine »

    novembre 12 @ 20 h 00 min - 22 h 00 min

Articles populaires

Fil Twitter