Avec le Vivant #0 – la dernière chaîne avant de débrancher Youtube

TEASER – Lancement de la chaîne La Nature En (Pleine) Face

Pour ne rien rater du lancement de la chaîne :

Abonnez-vous en cliquant sur le bouton sous la vidéo :

Pour m’aider sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/la-nature-en-face

Je m’appelle Samuel Bonvoisin, je suis agronome, consultant et formateur en permaculture, et je te donne rendez-vous le 24 mars prochain pour le lancement de ma chaîne « Avec le Vivant ».

Un ingénieur en panne de solutions…

Lorsque j’ai terminé mes études d’ingénieur, il y a environ 12 ans, j’étais clairement resté sur ma faim. Si être ingénieur c’est être formé pour trouver des réponses aux problèmes rencontrés par la société, je me retrouvais dans une situation qui me laissait totalement impuissant :

→ d’une part, les enjeux planétaires me semblaient largement sous-estimés, quand ils n’étaient pas complètement niés. Comment s’attaquer à la résolution de problèmes lorsque ceux-ci sont invariablement minimisés, ou considérés comme des lubies d’écologistes ?

→ d’autre part, tout le modèle de pensée sur lequel s’appuyait ma formation était basé sur une vision mécaniste de la nature, vécue comme une sorte de gros gâteau que les humains pourraient se partager pour mieux pouvoir le maîtriser (nos fermes ne sont-elles pas devenues des « exploitations » agricoles?)

Impossible de concevoir des solutions durables dans un tel contexte ! Tout au plus aurais-je pu participer à quelque programme de green-washing.

Quelques mois plus tard, je découvrais l’intuition géniale de la permaculture. Et si c’était précisément la nature qui nous montrait la voie ? Après 3,8 milliards d’années de recherche et développement, ce qui a échoué est devenu fossile, et ce qui nous entoure représente le nec plus ultra, la fine fleur de ce qui « marche » et qui est compatible avec les limites de la planète. Apprendre de la nature, la copier, s’en inspirer. Quel programme génial ! Depuis ce moment j’ai tiré le fil, commencé à le mettre en pratique, dans ma vie, dans mes projets, et puis à transmettre, notamment depuis 3 ans et demi à travers des formations de permaculture.

Youtube, or not Youtube ?

Vous êtes nombreux, depuis 3 ans et demi, à l’occasion de conférences, de formations de permaculture ou de visites guidées de l’Oasis de Serendip, à me suggérer de créer une chaîne vidéo pour partager mes réflexions et faire connaître plus largement la permaculture. Au début, l’idée m’a paru singulière : sérieusement ? moi ? Sur Youtube ?

Comme tu vas le découvrir dès les premières vidéos de cette chaîne, choisir de diffuser des vidéos sur Youtube quand on parle de permaculture est pour le moins paradoxal. Des questions éthiques se posent immédiatement :

→ d’une part les pratiques des GAFAS, qui ne respectent pas la liberté des utilisateurs d’internet, et en en menacent même sérieusement les fondements.

→ et d’autre part le coût écologique exorbitant d’internet, et particulièrement du streaming vidéo.

Et puis l’idée a fini par faire son chemin : de quel meilleur outil disposons nous aujourd’hui que Youtube pour partager à grande échelle des messages qui pourraient nous permettre de sortir de l’impasse dans laquelle nous sommes plongés ? Alors j’ai décidé de me lancer, quitte à ce que cette chaîne soit la dernière que vous regardiez avant de débrancher Youtube et de vous tourner définitivement vers des alternatives low-tech et distribuées. Je te met quelques liens pour en savoir + sous la vidéo*. Je reparlerai de ce sujet !

Témoignage

Je crois en la force du témoignage. Mon intention à travers cette chaîne est de prolonger le travail de témoignage entamé il y a plus de 10 ans à travers mes engagements au service de la transition. Parler de la permaculture, bien sûr, mais surtout sous l’angle de cette nécessaire transformation de nos manières d’être au monde, de nos manières d’être vivants.

Petite précision utile : cette chaîne parlera de permaculture donc, mais très peu de jardinage. D’abord parce que plusieurs personnes se sont déjà attelées à cette tâche, mais aussi parce que le temps est venu de sortir la permaculture du potager, et d’utiliser la puissance de ses outils pour repenser totalement tous les aspects de nos modes de vie : l’agriculture évidemment, mais aussi l’économie au sens large, l’éducation, la santé, la démocratie…

Rendez-vous le 24 mars !

* Sources :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :